fbpx

Le parc du Ruisseau au Haillan

Gironde

Situé au cœur du Haillan, comme son nom l’indique, le parc est aménagé le long d’un ruisseau qui traverse la ville du nord au sud. Ce ruisseau a la particularité d’avoir deux sources. Pour y accéder, vous pouvez emprunter l’une des dix entrées.

Tout au long de cette balade, vous traverserez différents paysages et différentes ambiances. Pour vous guider, tel un fil conducteur, suivez le mobilier en acier. Vous pouvez également compter sur la présence d’un parcours pédagogique pour faire quelques haltes (jeux sur la faune et la flore, hôtel à insectes, etc.).

Cette voie de circulation douce est idéale pour les familles.  

AUX ORIGINES …

Autrefois, l’eau coulait en abondance. Le débit était régulé par des écluses. Ainsi, le niveau de l’eau pouvait passer de 30 cm à 80 cm. Cela permettait donc aux blanchisseuses de nettoyer le linge. En effet, dans les années 50, on dénombrait encore 22 blanchisseuses sur la commune. Au niveau de la rue Georges Sand se trouvait un lavoir aujourd’hui disparu.

La présence de trois cours d’eau au Haillan a également permis l’essor de l’activité maraîchère. En plus d’être dotées d’une terre fertile, les cultivateurs pouvaient ainsi facilement irriguer leurs parcelles. Au bout du chemin de Mayne, il est possible d’observer le vestige de cressonnières. Organisées sous la forme de bassins et alimentées par de l’eau de source, les cressonnières servaient à cultiver le cresson de fontaine. Les feuilles de ces dernières étaient riches en vitamines, en fer et en calcium.

Quant à la rue Jean Gardères, elle donne sur une bambouseraie datant des environs de 1932. A l’origine, c’est un particulier qui avait plantait quelques bambous. La nature humide du terrain a favorisé leur propagation.

Parmi les autres vestiges présents le long de cette promenade, se trouve une borne seigneuriale. Installée en 1767 à la limite de Mérignac, cette stèle en pierre permettait de délimiter les différentes propriétés foncières des alentours.

Pour plus d’informations, consultez le guide : « D’un parc à l’autre … »

Précedent Poste